Arrivee pour de bon!

Ca y est, j y suis! Ouf! Mais oú exactement? Dans le quartier Majnu Ta Killa, alias la colonie tibetaine. D apres le guide, c est un quartier tranquille, et je suppose en effet qu a l echelle de l Inde, il doit l etre! Mais compare a Plan-les-Ouates ou a Certoux (elles se reconnaitront), ben c est carrement l anarchie deja! Mais bon, commencons par le debut.

Je recommande la compagnie Etihad, c est vraiment extra! Il y a trois menus a choix pour le souper, des ecrans de tele qui retransmettent en direct l atterissage et le decollage grace a une petite camera sur le devant de l avion (une premiere pour moi, waou!). Apres environ 6 h. de vol, escale a Abu Dhabi, oú toutes les personnes a qui j ai eu a faire etaient tout-a-fait polies et serviables. La salle de transit est extraordinaire: une sorte de salle ronde a deux etages, avec une colonne centrale qui s epanouit comme un jet d eau (soyons chauvins!) pour former le plafond, tout en rondeur et tapisse de azulejos (me souviens plus du nom en francais: c est pas des catelles, c est plus classe que ca) de couleur bleue.

Deuxieme vol, 3h.30 de long. Moi, morte de fatigue, je m ecroule des le decollage. L odeur du souper me reveille, mais j etais sacrement mal. Normal, j avais pas vraiment beaucoup dormi entre Geneve et Abu Dhabi. A cote de moi, un Indien, qui m aide a remplir le formulaire d immigration (des abreviations incomprehensible me rendaient la tache un peu difficile), et a finit par me donner plein de conseils sur les heures de rentree, les arnaques a eviter, les chauffeurs de taxi\rikshaw qui arnaquent les touristes. Super aimable. Il m a aussi donne son numero de tel (il est medecin) en cas de n importe quel besoin (si je suis malade, si je ne sais pas quoi visiter ni quoi faire, etc). Bon, ce voyage commence bien.

Atterissage a New Dehli, petit fremissement au coeur. Parce que jusqu alors, a part quelques pseudo larmes dans les yeux, je dois dire que je m etonne moi-meme de mon calme. En fait, je pense plutot que je ne realise pas encore que je suis la-bas, c est-a-dire ici. Mon cerveau refuse encore de faire le zoom arriere pour me faire comprendre que la Suisse est ailleurs qu ici. Bref, moral au beau fixe. ;-)

A l aeroport, petit frisson: ou sont mes bagages??? C est juste qu ils commencent un peu a tarder pour arriver, alors evidemment, je me dis « ca y est, ils sont perdus… Toute ma vie dans un sac (magnifique d ailleurs, merci Sarah) de moins de 12 kilos (vi vi vi, dont une bonne quantite de medics et recharches en tous genres, desinfectant pour les mains et autres lampes frontales) qui s evanouit, disparait et me laisse seule et desamparee (bon, j avais prevu une trousse de toilette d urgence et des sous vetements de rechange, donc pas autant desamparee que ca pour etre franche). Mais non, mon sac est arrive, tranquillement. Me suis achete une carte SIM indienne, ai change de l argent, et ai pris un taxi prepaye pour arriver a mon hotel (service officiel qui permet d eviter les arnaques aux debutants de mon genre).

Le taxi… Grandiose aventure pour ames en manque de sensations fortes. Dieu m est temoin, plus jamais je ne critiquerai la facon de conduire des Grecs, plus jamais! Parce qu ici, ca se depasse, se double, se colle, se freine d urgence a qui mieux mieux… Le klaxon a plusieurs fonctionnalites, dont voila les plus evidentes: « Casse-toi j arrive » ; « Je te double, ne bouge pas »; « Salut, ca fait longtemps »; »Les autres klaxonnent, je ne vois pas pourquoi je me priverais »; « Tiens, je m ennuie a un feu » et autres raisons vitales. Pour faire simple, tout le monde klaxonne n importe quand.

Et me voila donc dans le cyber cafe Gangchen de Majnu Ta Killa. Au poste d ordi d a cote, un moine en robe pourpre, a ma gauche une slave qui parle je-ne-sais pas quelle-langue sur Skype, je suppose (elle pourrait bien etre polonaise, ca sonne comme Dominika). Et moi, avec plein de points d interrogations autour de ma tete, plein de projets, d envies et d apprehensions. J ai deja vu mes premiers enfants mendiants, les premieres vaches sacrees et les premiers estropies. C est aussi ca l Inde.

En passant, mon cours de meditation a ete confirme. Je serai donc absente de la circulation du 16 au 27 voire 28 novembre. Et il semblerait que mon cours de hindi pourra se faire du 5 au 30 janvier, j attends la confirmation du responsable.

Laisser un commentaire